Yângâ tî Farânzi

Sepe

Penzelö tî mbasêlî

Sepe

des fois \dɛ fwa\ wala \de fwa\

  1. mbênî
    • Ou des fois, elle m’appelait Brenda, quand elle me remerciait, c’était le nom de la gouvernante des Donovan, à Baltimore. Ou des fois elle m’appelait Clarice, comme sa sœur qu’était morte en 1958. — (Stephen KingDolores Claiborne , Albin Michel, 1993)
    • La nuit ça fait peur des fois, on voit des choses, on entend des choses, des fois on peut parler aux esprits. — (Martine Lani-Bayle, Gaston Pineau & Catherine Schmutz-Brun, Histoires de nuits au cours de la vie , L'Harmattan, 2012, lêmbëtï 106)
    • Alex, fit Morgan, tu peux vraiment pas être une fille normale, des fois ? Je sais pas, tu veux pas aller à la pêche aux canards pour gagner une peluche de chaton ? — (Ladicius, No One Can Die , Lulu.com, 2015, lêmbëtï 303)

Âlïndïpa

Sepe
  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed. , 1995 → dîko mbëtï