Yângâ tî FarânziModifier

Pasûndâ wüngö Modifier

vingtième \vɛ̃.tjɛm\ linô kôlï wala linô gâtï

  1. balë-ûse
    • Dans sa vingtième année.
    • Et ne voit-on pas, en plein vingtième siècle que nous sommes, s’agiter et pérambuler des suffisances harnachées de tous les hochets flatteurs, mais dont la seule prétention constitue le mérite, des faux-cols éblouissants surmontés d’officielle sottise et, de-ci de-là, quelques gredins dont s’adorne le blason tel que le définissait Aurélien Scholl : « de galons d’or sur champs d’habits ! ». — (Henri Mériot, Les Belles Légendes de Saintonge , La Découvrance éditions, âlêmbëtï 134-135)

Pandôo Modifier

vingtième \vɛ̃.tjɛm\ linô kôlï wala linô gâtï

  1. balë-ûse
    • Le vingtième précède le vingt-et-unième et suit le dix-neuvième.
    • Elle n’est que la vingtième.
  2. (Linô kôlï) ...
    • Il est intéressé pour un vingtième dans cette affaire.
    • Donnez-moi le vingtième de ces gâteaux.
  3. (Mbäkôro, Linô kôlï) ...
    • Bourgeois et manants acquittaient la taille, la capitation, les vingtièmes, les aides. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises , 1879)

ÂlïndïpaModifier