FarânziModifier

Pandôo Modifier

 
Le sein d'une femme (Homo sapiens).

sein \sɛ̃\ linô kôlï

  1. (Sêndâ-saterê) me
    • Il le pressa contre son sein.
  2. (Könöngö) ...
    • La vie et la jeunesse étalaient leurs trésors […] sur un buste, gracieux encore, malgré la ceinture alors placée sous le sein. — (Honoré de BalzacLa Femme de trente ans  , 1855)
    • J’examine à la dérobée son sein qui se soulève et qui s’abaisse, et sa figure immobile, et le livre vivant qui est uni à elle. — (Henri BarbusseL’Enfer  , Éditions Albin Michel, Paris, 1908 ; éditions G. Crès, Paris, 1925)
  3. ...
    • Il y a encore une autre région frontière orificielle qui est un foyer sexuel tactile de haute importance : le bout des seins. — (Havelock EllisLa Sélection Sexuelle chez l’Homme : Toucher, odorat, ouïe, vision  , traduit par A. Van Gennep, Paris : Mercure de France, 1922, lêmbëtï 45)
    • C'est la plus jolie des trois. Ses cheveux tombent jusqu'aux talons. Elle a des seins et des fesses de statue. — (Pierre LouÿsTrois filles de leur mère  , Paris, 1926, chapitre 2)
    • Deux berceaux côte à côte, dans sa chambre, renfermaient les deux petits corps. La nuit, Zaheira s’éveillait pour leur donner le sein. — (Out-el-Kouloub, « Zaheira » na « Trois contes de l’Amour et de la Mort »  , 1940)
    • Tu l'as remarquée, toi, Maillat ? Comment tu la trouves ?
      — Pas mal. Elle manque peut-être un peu de seins
      — Ça, dit Alexandre impartialement, ça m'est égal. Je m'en sers jamais.
      — (Robert MerleWeek-end à Zuydcoote  , 1949, réédition Le Livre de Poche, lêmbëtï 64)
    • Jusqu’à la Première Guerre mondiale, la plupart de nos grands-mères – les arrière-arrière-grands-mères de notre petit-enfant – nourrissent leurs bébés, c’est-à-dire nos mères et nos pères, au sein, comme cela s’est fait depuis des millions d’années. — (Sylvie Marion, Les Nouvelles Grands-mères: L’art et la manière d’être grand-mère aujourd’hui  , Librairie Hachette, 1995)
    • Elle ressemble pas du tout aux autres filles que mon frère kiffait avant et qui avaient toutes des seins gros comme des pamplemousses. — (Claudine Desmarteau, Le Petit Gus au collège  , Albin Michel, 2013)
  4. (Sêndâsû, Mbäkôro) ...
    • Elles s’enfuient ensuite vers leur demeure inexpugnable, portant dans leurs seins les fruits d’unions brutales et sans volupté. — (Renée DunanCes Dames de Lesbos  , 1928)
  5. (Tî kûne, Könöngö) ...
  6. ...
    • Lorsque Rousseau demandait que la démo­cratie ne supportât dans son sein aucune association particulière, il raisonnait d’après la connaissance qu’il avait des républiques du Moyen Âge ; […]. — (Georges SorelRéflexions sur la violence  , 1908, Chap.VI La moralité de la violence, lêmbëtï 280)
    • Les desservants peuvent, désormais, disparaître ; le peuple tiendra. […]. Il tiendra, car, de son sein, des chefs surgissent qui organisent un nouveau culte. — (Auguste Billaud, La Petite Église dans la Vendée et les Deux-Sèvres, 1800-1830  , Nouvelles Éditions Latines, 1961, lêmbëtï 594)
    • Pourquoi on accepte que des communautés religieuses refusent d’offrir une éducation digne de ce nom aux enfants qui grandissent en leur sein ? Pourquoi on accepte que des êtres vulnérables soient endoctrinés, maltraités et agressés au nom de dogmes débiles ? — (Richard MartineauAgresser des enfants au nom de Dieu  , Le Journal de Québec, 17 Nyenye 2021)
  7. (Zäzämä) ...
    • Déposer ses secrets dans le sein d’un ami.

ÂlïndïpaModifier

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed.  , 1995 → dîko mbëtï

ZâmaniModifier

Palî Modifier

sein \ˈzaɪ̯n\

  1. yeke
    • Ich bin zu Hause.
    • Wie alt bist du?
    • Diese Mauer ist drei Meter hoch.
    • Sein oder nicht sein, das ist die Frage.

Pasûndâ wärängö Modifier

sein \ˈzaɪ̯n\

  1. tî lo
    • Der Mann sucht seinen Hut.
    • Das Kind sucht seine Spielsachen.

ÂlïndïpaModifier

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed.  , 1995 → dîko mbëtï